Qu’est-ce que l’élagage d’un arbre ?

janvier 14, 2020

par Patrick

Qu’est-ce que l’élagage d’un arbre ?

L’élagage est une technique de coupe d’un arbre en vue d’optimiser ses ressources énergétiques ou pour orienter et/ou limiter son développement.

Préalable à l’élagage : différencier arbre et arbuste

Il est nécessaire de différencier arbres et arbustes car la technique est différente selon le végétal à traiter.

Les caractéristiques d’un arbre

Les arbres fabriquent une substance appelée lignine, qui donne sa solidité au bois, ce sont des « végétaux ligneux ». Leurs caractéristiques sont :
  • L’acrotonie : la croissance des branches hautes est favorisée, ce qui dégage le tronc et amplifie la cime de l’arbre
  • Chaque branche alimente en priorité les pousses supérieures, les ramifications sont donc plus longues aux extrémités qu’à la base. Les branches basses, mal éclairées et sous-alimentées sèchent et s’élaguent naturellement
  • L’hypotonie : le développement prioritaire des bourgeons de la face inférieure des rameaux. Une croissance épitonique (inverse) est plus fréquente sur des arbres traumatisés ou vieillissants

Les caractéristiques d’un arbuste

Les arbustes sont, eux aussi, des végétaux ligneux mais à la différence des arbres :
  • Leur développement favorise la croissance des bourgeons à leur base. C’est la basitonie
  • L’arbuste favorise la croissance des bourgeons sur la face supérieure des rameaux
  • L’entretien consiste en la coupe des vieilles branches pour permettre aux nouvelles pousses de percer depuis la base
NOTA BENE : il existe des arbres qui forment plusieurs troncs de manière naturelle, c’est le cas de la parrotie de Perse ou du Thuya géant. Mais ce peut être la conséquence d’un accident, comme un tronc cassé.

Elaguer pour conserver la forme naturelle du végétal

Une fois le végétal identifié on peut pratiquer l’élagage de forme. Il est utilisé pour esthétiser la forme d’un arbre selon des critères propres à chaque espèce. La silhouette d’un arbre se définit par un vocabulaire spécifique :
  • La forme de sa couronne (ou houppier) : en boule, etc…
  • Le fût : le tronc duquel partent les branches.
  • Les branches : support du feuillage de la couronne à la cime.

Elaguer pour conserver la santé et la qualité des végétaux

Dans ce cas, élaguer consiste en :
  • Couper les bois malades et/ ou secs.
  • Couper les branches arrachées pour obtenir une coupe nette en vue d’une cicatrisation propre.
  • Alléger la ramure

Elaguer pour préserver la qualité du bois

Cet élagage est employé en sylviculture. Pour l’exploitation, les fûts doivent remplir certains critères :
  • Avoir un diamètre entre 50 et 60 cm
  • Avoir une longueur suffisante pour pouvoir être exploités en bille

Elaguer pour contenir les végétaux à croissance rapide

On peut utiliser l’élagage pour limiter le développement de l’arbre. L’objectif est alors :
  • Esthétique : harmoniser, donner une forme à la couronne.
  • Pratique : ombrage, vue
  • Obligatoire : contraintes règlementaires
Sont alors utilisées les techniques de taille douce ou taille architecturée qui sont les techniques de taille des arbres d’ornement.

Elaguer avant travaux

Lors de travaux à proximité de l’arbre il est important de protéger le tronc et de couper proprement les branches qui gêneraient les déplacements. Dans le cas d’une perte de volume des racines il faut :
  • Recouper nettement les grosses racines au sécateur
  • Reboucher avec un terreau de qualité
  • Arroser abondamment pendant l’année qui suit
  • N’élaguer les branches que lorsqu’on constate un dessèchement

Elaguer pour abattage

Dans le cas d’une intervention importante on parle de démontage. Il peut s’accompagner de plusieurs opérations :
  • L’abattage
  • L’ébranchage au sol
  • Le débitage
  • Le dessouchage (déracinement)
Pour tous travaux d’élagage à Montpellier, faites appel à des professionnels !